VIDEO. Deux employés des Nations unies filmés en public en pleins ébats en voiture oficielle

Les Nations Unies sont “choquées et profondément dérangées” par les images d’un couple qui aurait fait l’amour dans une de ses voitures officielles en Israël, selon un rapport publié vendredi.

Le travail de l'ONU ?

Le travail de l'ONU ?

Gepostet von CitoyenTv am Donnerstag, 25. Juni 2020

La scandaleuse vidéo virale, tournée à Tel-Aviv, montre une femme en robe rouge chevauchant un homme sur le siège arrière d’un SUV blanc portant les marques des Nations Unies.

Les personnes filmées seraient des membres du personnel de l’Organisme des Nations unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST/UNTSO), un organisme de l’ONU chargé de l’observation et du maintien du cessez-le-feu et des accords généraux d’armistice conclus entre Israël, l’Égypte, le Liban, la Jordanie et la Syrie à la suite de la guerre israélo-arabe de 1948.

Nous sommes choqués et profondément perturbés par cette vidéo“, a déclaré Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU. “Elle va à l’encontre de tout ce que nous défendons et de ce que nous nous efforçons d’obtenir en termes de lutte contre la mauvaise conduite du personnel de l’ONU“.

Il a qualifié ce comportement d’”odieux” et a déclaré qu’une enquête sur cette affaire “avançait très rapidement”.

Nous nous attendons à ce que l’enquête aboutisse très rapidement et nous avons l’intention de prendre rapidement les mesures appropriées“, a-t-il déclaré.

L’ONU a des politiques strictes contre les comportements sexuels inappropriés de ses employés, et les travailleurs peuvent être disciplinés, voire éventuellement interdits d’opérations de maintien de la paix, s’ils sont jugés en violation des règles, selon la BBC.

L’ONU est depuis longtemps en proie à des accusations de mauvaise conduite sexuelle de la part de ses soldats de la paix et d’autres membres du personnel, avec de fréquentes accusations ces dernières années.

En 2019, il y a eu un total de 175 accusatins d’abus sexuels portées contre des membres du personnel de l’ONU. Parmi elles, 16 étaient fondées, 15 ont abouti à un non_lieu et les autres font toujours l’objet d’une enquête

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *