Mise à jour de l’affaire: Le procès du président Trump contre big tech

Tard hier soir, des plaintes modifiées ont été déposées dans les poursuites big tech contre Facebook, Inc., Mark Zuckerberg, Twitter, Inc., Jack Dorsey, Google LLC et Sundar Pichai. Depuis le dépôt initial le 7 juillet 2021, près de 65 000 Américains ont soumis leurs histoires de censure par le biais du Partenariat pour le litige constitutionnel (CLP) de l’America First Policy Institute (AFPI) à TakeOnBigTech.com.

Les plaintes modifiées comprennent des expériences de censure supplémentaires et intègrent d’autres représentants de classe, y compris le Dr Naomi Wolf et Wayne Allyn Root – des personnes aux extrémités opposées du spectre politique qui soulignent le besoin bipartisan de protéger les pensées et les voix de tous les Américains, quelle que soit leur affiliation politique.

Les plaintes modifiées reflètent également d’autres causes d’action en vertu de la Loi sur le commerce équitable et les pratiques trompeuses de la Floride et les récentes déclarations faites par les responsables de la Maison Blanche de Biden, confirmant la collaboration de l’administration actuelle avec les plateformes big tech et leurs efforts pour censurer le peuple américain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *