ACQUITTEMENT DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO – LE MINISTRE KONE KATINAN DANS LA PRESSE GHANÉENNE.

#GHANA : ACQUITTEMENT DU PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO – LE MINISTRE KONE KATINAN DANS LA PRESSE GHANEENNE.
Ce matin, le Ministre Koné Katinan, porte-parole du Président Laurent GBAGBO, etait dans la presse Ghanéenne, précisément à la chaine de radio et de television du groupe audiovisuel #TV3, pour expliquer l’acquittement et donner ses conséquences sur la situation juridique et politique du Président Laurent GBAGBO et du Ministre Blé Goudé. À cette occasion plusieurs questions abordées par les journalistes Ghanéens ont trouvé des reponses satifaisantes et rassurantes. Notons par ailleurs qu’une question principale est revenue à plusieurs reprises tant celle-ci laissait planer un doute dans l’opinion. Nous vous proposons un résumé de cette question et de la reponse donnée par le Ministre.
QUESTION : Les journalistes voulaient savoir comment nous voyons l’annonce que Ouattara a faite hier et si nous pensons que le Président Laurent GBAGBO peut effectivement retourner en sécurité, compte tenu de l’existence de la condamnation de 20 ans.
REPONSE DU MINISTRE : Il faut analyser cette annonce sous deux angles. Le premier est d’ordre légal et le second d’ordre politique. Au plan légal, cette annonce n’est qu’une application du traité de Rome que la CI a ratifié sous la présidence de Ouattara. Ce traité fait injonction aux pays de faire retourner les personnes poursuivies dans leur pays d’origine ou le pays dans lequel elles ont été appréhendées à la fin de la procédure devant la Cpi, soit parcequ’elles ont été acquittées soit parcequ’elles ont fini de purger leurs peines quand elles ont été condamnées. C’est d’ailleurs pour cela que le jugement d’appel ordonne au greffe de mettre tout en œuvre pour assurer le retour sécurisé, dans le pays de leur choix, des deux acquittés. Dans la même logique le statut d’anciens President reconnu à Laurent GBAGBO relève d’une disposition légale prise par le Président Laurent GBAGBO et dont avait bénéficié M. Ouattara en tant qu’ancien premier ministre. Les mesures annoncées ne relèvent donc pas d’une simple bienveillance de M. Ouattara.
Cependant, au plan politique, nous reconnaissons que cette annonce et sa mise en œuvre constitueront un pas de géant sur la route de la réconciliation et de la paix. C’est pourquoi nous nous en rejouissons et l’apprécions à sa juste valeur.
Donc nous ne craignons rien sur la fameuse condamnation de 20 ans qui n’est pour nous qu’un instrument de chantage politique. La solution à ce problème ne sera que politique.
CONCLUSION : Cette sortie du Ministre a eu pour avantage de rassurer et de mobiliser une bonne partie de l’opinion Ghanéenne. Un geste à multiplier dans plusieurs pays et organes de presse, car bien plus que les seuls ivoiriens, l’acquittement et le retour du Président Laurent GBAGBO interessent toute l’Afrique et au dela, le monde entier. Assurement, la mobilisation pour le retour du Président va battre tous les records. À DIEU la Gloire.
Kakry Khaza

#Rezopanacom

Peut être une image de 1 personne, position debout et position assise

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *