Andréa Kotarac ce midi l’invité d’André Bercoff sur SudRadio pour un débat face à Djordje Kuzmanovic.

Andréa Kotarac

« Aujourd’hui c’est Marine Le Pen qui incarne incontestablement le camp du NON de 2005. Celui de gauche, celui de droite, bref celui des Français. »
J’étais ce midi l’invité d’André Bercoff sur SudRadio pour un débat face à Djordje Kuzmanovic.

« Aujourd’hui c’est Marine Le Pen qui incarne incontestablement le camp du NON de 2005. Celui de gauche, celui de droite, bref celui des Français. » J’étais ce midi l’invité d’André Bercoff sur SudRadio pour un débat face à Djordje Kuzmanovic.

Gepostet von Andréa Kotarac am Samstag, 9. November 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *