Bénin : Timide démarrage de la campagne électorale pour le scrutin législatif du 28 avril prochain

COTONOU, 13 avril (Xinhua) — Quelque 48 heures après le lancement officiel de la campagne pour les élections législatives du 28 avril prochain, les 166 candidats en lice sur les deux listes des partis présidentiels, Bloc Républicain (BR) et l’Union Progressiste (UP), peinent à aller à la rencontre des électeurs pour solliciter leurs suffrages, a constaté samedi Xinhua, dans les grandes villes du sud du Bénin, notamment Cotonou et Porto-Novo.

Officiellement connues pour abriter les grands débats politiques du pays depuis l’avènement du renouveau démocratique du février 1990, les deux grandes municipalités du sud du pays, n’ont pas encore présenté depuis le jour du lancement de la campagne électorale, la grande effervescente.

Le correspondant de Xinhua qui a sillonné ce samedi, ces deux grandes villes du sud du pays a constaté l’absence de meetings géants, de caravanes et de tapage à travers les grandes rues de ces municipalités.

A part les effigies de quelques candidats du Bloc Républicain (BR) et de l’Union Progressiste (UP) dressées par leurs partisans à tous les grands carrefours de Cotonou, la capitale économique béninoise n’est pas encore aux heures des grands débats électoraux.

De même à Porto-Novo, en dehors des quelques rares affiches portant l’effigie des candidats de ces deux formations politiques soutenant les actions du régime du président Patrice Talon, placées dans les lieux sensibles de la capitale politique du pays, aucun autre signe ne laisse présager le temps de campagne électorale.

Cependant, les populations de ces villes, quant à elles vaquent normalement à leurs occupations habituelles comme si de rien n’était.

Ainsi, en attendant les géants meeting sur le terrain, c’est plutôt la campagne médiatique qui bat son plein avec le passage des représentants des deux partis en lice sur la chaîne de la Télévision nationale pour la présentation non seulement de leur logos mais aussi pour justifier l’utilité de leur formation politique dans la prochaine Assemblée nationale.

Outre leurs passages sur les chaines de l’Office des Radios et Télévisions du Bénin, le Bloc Républicain, s’est adressé aux électeurs béninois dans un message publié sur le site du quotidien de service public La Nation.

« Le Bloc Républicain part en effet à la conquête des 83 sièges de la prochaine législature pour contribuer à mieux bâtir une nation qui repose sur les valeurs de liberté, de travail et de prospérité, toute chose qui cimente l’unité nationale et promeut le respect des valeurs démocratiques qui constituent le socle du développement économique, social et culturel du Bénin », pouvait-on lire sur le site du journal.

Rappelons que cette campagne pour les législatives béninoises du 28 avril 2019 connaîtra son terme le vendredi 26 avril prochain à minuit.

Les dispositions du Code électoral portant élection des députés béninois prévoient le renouvellement intégral des 83 sièges du parlement pour un mandat de quatre ans.

Selon ces mêmes dispositions, ces députés sont élus au suffrage universel direct, sur scrutin de liste, et à la représentation proportionnelle.

Quelque 5 millions d’électeurs béninois répartis dans 7 964 centres de votes dont 55 centres à l’étranger, seront prochainement appelés aux urnes pour élire les 83 députés de la huitième législature du pays, depuis l’avènement du renouveau démocratique de février 1990.

Bénin : Timide démarrage de la campagne électorale pour le scrutin législatif du 28 avril prochain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *