Discours intégral du président Ali Bongo Ondimba

Discours intégral du président Ali Bongo Ondimba

Le discours intégral du président Ali Bongo Ondimba qui a demandé à son Premier ministre de former un nouveau gouvernement dans l’espoir de mettre fin à la corruption qui gangrène le pays.

Gepostet von CitoyenTv am Sonntag, 9. Juni 2019

Libreville, 8 juin (Gabonactu.com) – Voici le discours intégral du président Ali Bongo Ondimba qui a demandé à son Premier ministre de former un nouveau gouvernement dans l’espoir de mettre fin à la corruption qui gangrène le pays.

Discours du Président de la République Le 08 juin 2019

Mes chers compatriotes,

C’est avec une grande émotion que je m’adresse à vous aujourd’hui.

Permettez-moi tout d’abord, en ce jour commémoratif du décès du Président Omar BONGO ONDIMBA, de rendre un vibrant hommage à l’homme d’exception et de vision qu’il a été. Grâce à son pragmatisme et à sa ténacité, il est, sans conteste, un des pères fondateurs de notre Nation. Il a puissamment contribué au développement et au rayonnement de notre pays.

Il nous a légué un précieux héritage, et des fondements qu’il nous revient de consolider, pour aller plus loin.  Consolider et réformer lorsque c’est nécessaire, dans le respect des valeurs et du bien-être de toutes les composantes de notre société.

C’est bien cette évidence qui m’a porté tout au long de ces années où vous m’avez accordé votre confiance.  C’est cette même évidence que je n’ai de cesse de communiquer et d’impulser.

Aujourd’hui, il faut aller plus loin, plus vite, plus fort !

Comme vous le savez, je viens de traverser une période difficile de ma vie. Vaincre de telles épreuves renforce votre détermination à poursuivre vos aspirations, et à tout mettre en œuvre pour les concrétiser.

Pour y parvenir, des choix décisifs s’imposent, qui nécessitent d’analyser et d’évaluer non seulement le chemin parcouru, mais aussi nos modes de fonctionnement et les faiblesses de notre système.

Il ressort ceci : il est capital pour notre Nation d’en finir, une fois pour toutes, avec la corruption qui gangrène nos institutions.

Il est capital d’en finir avec la mauvaise gestion, la mauvaise gouvernance, qui nous empêchent d’avancer et nous interdisent de récolter les fruits des efforts colossaux et multiformes que l’Etat a consentis.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *