Guadeloupe : Communiqué de presse de Maxette Pirbakas

Communiqué de presse de Maxette Pirbakas
La déclaration de M. Lecornu sur le gouvernement « prêt à parler de l’autonomie » de la Guadeloupe est totalement déconnectée des revendications de la population. Une nouvelle fois, Paris ne comprend pas les Guadeloupéens et ce gouvernement répond à des questions qu’on ne lui pose pas pour mieux éluder les vrais problèmes.
Une grande partie des Guadeloupéens vit dans un état de grande détresse sociale, miné par un chômage endémique et l’absence de perspectives. C’est ce terreau, conjugué aux restrictions sanitaires largement illégitimes, qui explique la flambée de ces derniers jours. La majorité des Guadeloupéens veut des réponses sérieuses sur ses inquiétudes sociales, pas de vagues perspectives qui n’engagent que ceux qui y croient.
Comme depuis des semaines, M. Lecornu et l’État sont hors sujet. J’en appelle à la tenue d’un grand débat guadeloupéen qui réunira la représentation politique mais aussi les acteurs de la société civile guadeloupéenne : associatifs, jeunes, milieux économiques, bien entendu sous l’égide de l’État. Ce n’est ni dans la violence ni dans le refus d’écouter que des solutions seront trouvées mais dans le dialogue et le respect mutuel.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *