Jawad Bendaoud, «le logeur» de Daesh, a été relaxé

Jawad Bendaoud, surnommé «le logeur» des terroristes du 13 novembre, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris. Mohamed Soumah a, quant à lui, écopé de cinq ans d’emprisonnement, et Youssef Aït Boulahcen de quatre ans.

C’était le premier procès lié aux attentats du 13 novembre 2015 : depuis le 24 janvier 2018, le tribunal correctionnel de Paris jugeait Jawad Bendaoud, surnommé «le logeur de Daesh». Accusé d’avoir hébergé deux djihadistes, Abdelhamid Abaaoud, l’un des cerveaux des attaques et son complice Chakib Akrou, il a finalement été relaxé.

Le trafiquant de drogue Jawad (déjà condamné pour homicide) qui a hébergé des terroristes islamistes, est relaxé : une…

Posted by Nicolas Bay on Mittwoch, 14. Februar 2018

DIRECT 🇫🇷 13 novembre : Jawad Bendaoud «le logeur» a été relaxé.

Posted by Actu17 on Mittwoch, 14. Februar 2018

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *