La lettre parlementaire

Mes chers amis,

Avant la trêve estivale, je tenais à renouveler mes remerciements aux 16 516 électeurs qui m’ont honorée de leur confiance. En devenant Député de la seconde circonscription de Lot-et-Garonne le 19 juin dernier, je me suis engagée à porter la voix de notre circonscription mais aussi de notre département au premier plan de la scène nationale.

Cette première lettre est l’occasion de faire une rétrospective de mes premiers déplacements au sein de notre circonscription mais également l’occasion pour moi de vous faire découvrir ma mise en place au sein de l’Assemblée nationale.

Notre rentrée s’est déroulée le 22 juin dernier autour de Marine Le Pen et de mes 87 collègues du Rassemblement National.

Cette percée historique nous la devons à notre travail collectif, à notre Cheffe de file Marine Le Pen, mais aussi à vous qui sur le terrain n’avez pas ménagé ni vos efforts ni votre temps.

J’ai porté mon choix sur la Commission des Affaires économiques dont relèvent plusieurs domaines importants pour notre circonscription : l’agriculture, l’énergie et les industries mais également le tourisme et le logement.

Le 29 juin j’ai eu l’honneur, avec 284 voix, d’être élue Vice-présidente de l’Assemblée Nationale. La fonction institutionnelle de Vice-présidente me permet de diriger les séances publiques, et ce, par délégation de la Présidente de l’Assemblée nationale.

Mon rôle dans cet exercice est de faire vivre le débat démocratique tout en préservant la discipline et le Règlement de l’Assemblée.

Selon le Règlement de l’Assemblée nationale, je dois de manière impartiale : ouvrir, lever ou suspendre la séance ; déterminer l’ordre des orateurs et leur donner la parole ; veiller à la discipline dans l’hémicycle et au respect de ce dernier.

En ce qui concerne notre circonscription, j’ai rencontré de nombreux acteurs de notre territoire : les Maires et leurs équipes municipales de Marmande, Tonneins, Puch d’Agenais et de Gontaud de Nogaret, des soignants comme à Gontaud de Nogaret ou Tonneins, des chefs d’entreprise comme à Damazan ou à Tonneins, ainsi que le Président du syndicat Coordination Rurale du 47.

J’ai participé à des événements qui ponctuent la saison estivale de notre département comme les 6 jours de Garonne à Tonneins, je me rendrai aux festivités de l’Assomption dans quelques jours.

J’ai visité les projets fabuleux de réhabilitation de divers emblèmes de notre circonscription comme la Manufacture des Tabacs de Tonneins, mais également des projets de réhabilitation de notre patrimoine culturel comme le clocher de l’église du Puch d’Agenais. Nous sommes, en Lot-et-Garonne, les dépositaires d’un patrimoine d’exception, nous devons le préserver.

Je vous laisse découvrir ce premier mois de mandat.

Fidèlement,

Hélène Laporte 

Vice-présidente de l’Assemblée nationale 

Député de la seconde circonscription de Lot-et-Garonne

La lettre parlementaire – Juillet 2022

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *