L’affaire du siège au Conseil de sécurité un acte de trahison envers la Nation par le régime Macron ?

D’après plusieurs déclarations de Sandro Gozi dans un article du Daily Telegraph, Macron aurait offert de mettre à disposition de l’UE notre siège au Conseil de sécurité en échange d’une avancée vers une armée européenne.
Si cette information est exacte il s’agit d’un acte de trahison envers la Nation. Si elle ne l’est pas Emmanuel Macron doit le dire et vite.

Marine Le Pen

Peut être une image de 3 personnes, personnes debout et texte

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *