Le médecin & l’oiseau

Twitter censure un célèbre médecin-scientifique israélien blessé par l’injection d’ARNm COVID-19 de Pfizer

Twitter a censuré la semaine dernière Shmuel Shapira, M.D., MPH, triple vacciné, pour avoir suggéré qu’il pourrait y avoir un lien entre l’épidémie de variole du singe et les vaccins à ARNm COVID-19.

Shapira, qui a déclaré avoir été blessé après avoir reçu sa troisième dose du vaccin Pfizer COVID-19, a révélé que Twitter lui avait demandé de supprimer un tweet qui disait :

« Les cas de variole du singe étaient rares pendant des années. Au cours des dernières années, un seul cas a été documenté en Israël. Il est bien établi que les vaccins à ARNm affectent le système immunitaire naturel. Une épidémie de variole du singe suite à une vaccination massive contre le covid: * n’est pas une coïncidence.

Shapira est professeur titulaire d’administration médicale à l’Université hébraïque et a été directeur de l’Institut israélien de recherche biologique de 2013 à 2021. Il a publié plus de 110 articles scientifiques évalués par des pairs et est l’éditeur de trois revues académiques.

Shapira est également le fondateur et le chef du département de médecine militaire de l’Université hébraïque et du Corps médical des Forces de défense israéliennes, et chercheur principal à l’Institut international de lutte contre le terrorisme de l’Université Reichman en Israël.

En tant que directeur de l’Institut israélien de recherche biologique, Shapira a d’abord été la « force motrice derrière les efforts pour développer un vaccin israélien contre le COVID-19 » jusqu’à ce qu’il démissionne « de manière inattendue » en mai 2021, a rapporté le Times of Israel.

Shapira pourrait être « le médecin-scientifique le plus haut placé au monde à critiquer ouvertement les vaccins COVID ». Mais Twitter sait mieux que lui !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *