Les Américains commencent à réduire leurs dépenses de voyage et de restaurant (Washington Post)

Davantage d’Américains commencent à différer leurs dépenses de voyage, de coiffeur, de construction de piscine ou de réparation de toiture, un nouveau signe que la consommation américaine, moteur de l’économie des Etats-Unis, pourrait être en perte de vitesse, a rapporté la semaine dernière le Washington Post.

« Au cours des semaines écoulées, les ménages ont déjà réduit leurs achats à prix élevé en raison de l’envolée des prix, mais un tournant préoccupant a été marqué car des données suggèrent que les consommateurs commencent également à mettre le frein sur leurs dîners au restaurant, leurs plans de vacance et même des services quotidiens tels que manucures, coupes de cheveux et certaines dépenses de ménage », selon ce reportage.

Les propriétaires d’entreprise de tout le pays indiquent que la hausse des prix, la diminution de l’épargne et les inquiétudes sur l’affaiblissement de l’économie ont un impact sur les décisions de dépense des ménages.

« La consommation des ménages, qui représente plus des deux tiers de l’économie américaine, est restée forte jusqu’en avril malgré l’inflation qui atteignait des records historiques. Toutefois, des signes croissants indiquent que cette vague de consommation pourrait toucher à sa fin », ajoute le reportage.

Les ventes de détail ont ralenti le mois dernier pour la première fois depuis le debut de cette année, sous l’impulsion de la baisse de 4% des ventes automobiles. Les réservations de vols aux Etats-Unis ont marqué une baisse de 2,3% par rapport au mois précédent.

De plus, les Américains à revenu élevé comme à revenu faible ont commencé à mettre le frein en particulier sur les achats de services, au cours des quatre à six dernières semaines, ajoute le reportage.

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *