Les images des visages tuméfiés de Bernard Tapie et son épouse dévoilées

On en sait plus sur les circonstances du home-jacking que Bernard Tapie et son épouse ont subi dans la nuit de samedi à dimanche dans leur propriété de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne.

Quatre individus encagoulés et vêtus de noir ont escaladé la maison du couple avant d’entrer par la fenêtre d’une des chambres du premier étage.

L’homme d’affaires et sa femme ont été réveillés par des lampes torches dans la figure. Le couple a été tiré de son lit, violenté et ligoté avec des câbles électriques.

Les agresseurs voulaient savoir où se trouvait le coffre mais le couple n’en possède pas. Ils se sont alors acharnés sur Dominique Tapie, en la frappant au visage et en lui tirant les cheveux. Bernard Tapie, pour sa part, a reçu un violent coup de matraque derrière la tête, qui le laisse sonné.

L’épouse de Bernard Tapie est parvenue à se défaire de ses liens pour se rendre chez une voisine d’où elle a donné l’alerte. Elle a été transportée à l’hôpital pour consultation. Bernard Tapie a refusé d’être hospitalisé.

Les cambrioleurs ont pris la fuite avec divers bijoux, des montres et de l’argent liquide.

Les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles, saisis des investigations pour vol aggravé avec violences et séquestration, vont devoir composer sans images de vidéosurveillance : il n’y aurait pas de caméras autour de la résidence.

Un gant aurait été retrouvé sur place. Des analyses ADN devraient être effectuées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *