«On réitère avec les mêmes mensonges éhontés, la même pratique, pour retarder l’échéance de la paix»

Entretien du 13/04/2018 avec Mezri Haddad, ancien diplomate tunisien à l’UNESCO. Alors que les Etats-Unis et la France menacent toujours la Syrie de frappes, Mezri Haddad, rapproche les accusations occidentales des précédents irakiens ou libyens. Il dénonce le comportement du Pentagone et de ses alliés et va dans le sens de la diplomatie russe. Il estime que le peuple français doit voir les preuves et qu’il doit avoir son mot à dire sur ces frappes potentielles, au moins par le biais du Parlement et du Sénat.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *