Ouganda : les enseignants en grève sont appelés à retourner au travail

Le ministère ougandais des Services publics a donné aux enseignants en grève un ultimatum de 24 heures, les appelant à retourner au travail sous peine de perdre leur emploi, selon un communiqué publié mercredi à Kampala.

Le ministère a déclaré dans le communiqué que le mouvement social des enseignants était illégal et que les enseignants n’avaient aucun droit de fermer les écoles.

« Tous les enseignants employés par le gouvernement sont appelés à reprendre leurs fonctions à leur poste de travail respectif d’ici au 24 juin, sans faute », souligne le communiqué du ministère.

« Tout enseignant employé par le gouvernement qui n’obéit pas à cet appel sera considéré comme ayant abandonné son poste et démissionnaire du service public », ajoute le communiqué.

Le ministère a indiqué que les enseignants qui ne souhaitaient pas travailler dans les conditions en vigueur étaient libres de quitter leur emploi.

Les enseignants des écoles publiques ont débuté le 15 juin un mouvement social national pour protester contre les écarts de salaires entre professeurs de sciences et professeurs des autres matières.

Les enseignants contestent une décision du gouvernement d’augmenter en premier lieu les salaires des professeurs de sciences.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *