« Le Rassemblement National menacé de mort par les juges ! »

Des juges militants veulent tuer le 1er parti opposition en confisquant sa dotation financière ! Ne laissez pas la France entrer en dictature !Faites un don 👉🏻 http://www.alertedemocratie.fr/

Gepostet von Rassemblement National am Sonntag, 8. Juli 2018

« Le Rassemblement National menacé de mort par les juges ! »

➡️ Partagez massivement la lettre ouverte de Marine Le Pen à propos de la décision absolument scandaleuse de deux juges politisés, décision qui menace son existence même.

Pour nous soutenir financièrement, ouverture du site www.alertedemocratie.fr dès 20h.

« Le système français de financement de la vie politique prévoit que, pour leur fonctionnement, les partis politiques bénéficient d’une dotation accordée en fonction du nombre de voix obtenues aux législatives. Dans ce cadre, le Rassemblement National doit toucher de l’Etat environ 4,5 millions d’euros par an sur la mandature soit 22,5 millions en cinq ans.

Le Rassemblement National devait donc recevoir ces jours-ci une première partie du versement de sa dotation 2018, avec déjà cinq mois de retard.

Le 5 juillet 2018, dans le cadre de l’affaire dite des « assistants parlementaires »*, une affaire initiée par l’Union Européenne aux mains de nos adversaires politiques, deux juges d’instruction ont procédé à la saisie de ces sommes vitales pour le fonctionnement du parti. Cette décision est intervenue à la demande du parquet, c’est-à-dire du ministère de la Justice. Cela signe le caractère politique de l’initiative.

Cette décision de blocage de ses moyens de subsistance signifie que le Rassemblement National serait en cessation de paiement à la fin du mois d’août.

L’ordonnance des juges d’instruction s’appuie sur une violation manifeste du droit :

Violation de la présomption d’innocence : le RN se voit appliquer une exécution de peine sans avoir été condamné ni même jugé puisque l’affaire est au stade de l’instruction. Cela est d’autant plus choquant que les faits sont contestés formellement.
Violation du texte invoqué : les juges font application d’une disposition légale applicable au grand banditisme qui vise à confisquer le bien acquis de manière illégale (ex : bien acquis par le trafic de drogue). Or dans le cas d’espèce, il n’existe aucun lien entre la somme due par l’Etat et l’infraction supposée.
Violation de toute proportionnalité : les juges ont décidé de saisir plus de 2 millions d’euros, qui excèdent très largement par leur montant les amendes encourues et les préjudices prétendus. Cela a été fait en pleine connaissance des conséquences vitales sur notre mouvement.

Le Rassemblement National fait face à une nouvelle et gravissime persécution financière après les refus de tout prêt par l’ensemble des banques, la clôture autoritaire des comptes bancaires du siège et de nombreuses fédérations, le retrait de ses moyens de paiement. Le pouvoir n’est pas sans savoir que le RN qui est un parti pauvre ne survivra pas à la privation de ses moyens de fonctionnement.

Marine Le Pen et tout le mouvement vont organiser la résistance à cette tentative de faire disparaître le principal parti d’opposition. Ils vont dénoncer cette situation dans l’opinion, lancer des appels aux dons auprès des Français et inviter les mouvements étrangers partenaires à la solidarité politique.

Il s’agit d’une question de vie ou de mort.

Vous tous, cadres du Rassemblement National, devez être mobilisés. Organisez des conférences de presse, mobilisez au maximum les réseaux sociaux et communiquez largement autour de vous le besoin de récolter des dons notamment en allant sur le site dédié qui sera ouvert à partir de 20h : alertedemocratie.fr !

Nous ne les laisserons pas nous faire taire.
Résistons !

*Il est reproché aux députés européens FN (aujourd’hui RN) d’avoir utilisé certains de leurs assistants à des tâches politiques autres que le suivi strict des travaux parlementaires. Le Front National a toujours contesté les faits. L’affaire a été montée par l’Olaf, la brigade financière aux ordres de la Commission de Bruxelles. Elle est aujourd’hui au stade de l’instruction. Cette instruction a été confiée à deux juges dont l’un appartient et l’autre est proche du Syndicat de la Magistrature, organisation d’extrême gauche qui organise des conférences avec des islamistes et les indigènes de la république, et à laquelle on doit l’affaire du mur des cons. »

« Le Rassemblement National menacé de mort par les juges ! »➡️ Partagez massivement la lettre ouverte de Marine Le Pen…

Gepostet von Marine Le Pen am Sonntag, 8. Juli 2018

RESISTANCE Marine Le Pen

#alertedémocratie RESISTANCE Marine Le PenURGENT : Le Rassemblement National menacé de mort par les juges !Pour soutenir financièrement, ouverture du site www.alertedemocratie.fr

Gepostet von CitoyenTv am Sonntag, 8. Juli 2018