Russie-Cameroun ?

Russie-Cameroun Après les coups portés par les États-Unis au Cameroun suite à l’affaire de la minorité sécessionniste anglophone, avec des pressions sur le gouvernement camerounais, le discrédit et surtout la volonté de torpiller les actes de l’armée, Washington a voulu porter un nouveau coup en décidant de réduire le budget du Cameroun consacré à l’aide militaire et à la sécurité, en prétextant des violations des droits de l’homme, et aussi en exhortant l’État camerounais à libérer l’opposant Maurice Kamto sous peine de nouvelles sanctions. Mais avec une telle politique, on pourrait se demander si les États-Unis ne poussent pas le Cameroun à relâcher ses liens avec Washington et à se tourner vers d’autres pays.

Russie-Cameroun ?

Russie-Cameroun Après les coups portés par les États-Unis au Cameroun suite à l’affaire de la minorité sécessionniste anglophone, avec des pressions sur le gouvernement camerounais, le discrédit et surtout la volonté de torpiller les actes de l’armée, Washington a voulu porter un nouveau coup en décidant de réduire le budget du Cameroun consacré à l’aide militaire et à la sécurité, en prétextant des violations des droits de l’homme, et aussi en exhortant l’État camerounais à libérer l’opposant Maurice Kamto sous peine de nouvelles sanctions. Mais avec une telle politique, on pourrait se demander si les États-Unis ne poussent pas le Cameroun à relâcher ses liens avec Washington et à se tourner vers d’autres pays.

Gepostet von CitoyenTv am Mittwoch, 13. März 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *